Quand j’ai su que j’avais eu le job, j’ai dansé de joie place saint pierre

Après avoir dormi 2 ans dans la forêt de Provins, Orélio est arrivé à Lazare (les colocations solidaires entre sans-abri et jeunes actifs), et il vient de retrouver du travail !

« Je m’appelle Orélio, j’ai 44 ans et ça fait 3 ans que je suis à Lazare Vaumoise. Autrefois j’ai travaillé pour Disneyland, où j’ai incarné tous les petits personnages: Jiminy cricket, Mickey, Simplet…. J’ai vraiment aimé cette vie, voir les yeux des enfants qui brillent… ça n’a pas de prix. Le soir, tu te couches et tu es fatigué, mais c’est de la bonne fatigue parce que c’est un boulot que tu aimes. Il a fallu arrêter après 8 ans parce que le poids des têtes était trop lourd, le rythme trop intense. Mes cervicales et mon dos ne tenaient plus. J’ai un peu craqué à ce moment-là de ma vie, je n’avais plus envie de me battre.

J’ai dormi dans la forêt de Provins pendant 2 ans, c’est chaud hein ? J’avais deux couettes, que je mettais l’une sur l’autre. Quand il pleuvait je me mettais sous un pont. Je faisais des allers-retours à Paris où je tenais une bagagerie solidaire en tant que bénévole. C’est l’asso seau Entourage qui m’a parlé de Lazare.

Quand je suis arrivé, j’ai tout de suite senti une chaleur, une bienveillance.

Orélio avec Aline, son assistante sociale

Au début je n’avais pas cette capacité à plaisanter avec les gens mais maintenant je suis assez blagueur. Quand Marie-Anne m’a parlé d’un poste d’agent polyvalent à la Mairie de Vaumoise , j’ai tout de suite posé mon CV. C’est le maire en personne qui m’a fait passer l’entretien ! J’étais très stressé, mais il est passionné de tir à l’arc, et moi aussi alors on a parlé de ça, et le stress est parti. On a évoqué mes objectifs : j’avais envie de travailler pour pouvoir retrouver un appartement après. Il a pas mal testé ma motivation, m’a demandé si ça ne me faisait pas peur de travailler, il voulait connaître mes expériences d’avant. C’était intense. Je n’ai pas très bien dormi les jours suivants, j’attendais la réponse… Je l’ai eue pendant le voyage à Rome avec Lazare. Marie-Anne m’a appelé pour me dire « tu commences le 6 septembre ». J’étais place Saint-Pierre, j’ai dansé sur place devant la basilique !

Je suis heureux de l’équipe avec laquelle je travaille, ça fonctionne bien. Mon objectif pour l’instant c’est de rester : je suis en contrat de 20h, c’est un CDD d’un an. Ensuite si ça se passe toujours bien j’aurai un 35h, puis un CDI. Avoir ces objectifs me motive encore plus.

J’étais heureux, mais je le suis plus encore aujourd’hui!

J’étais heureux, mais je le suis encore plus aujourd‘hui parce que je me lève pour aller bosser et quand c’est fini j’ai une bonne fatigue. Je me lève avec un objectif, je veux aller au bout de mes rêves. Alors c’est ce que je fais petit à petit, un matin après l’autre. C’est comme monter des marches, il faut y aller petit à petit. Travailler, passer mon permis, trouver un logement… Je veux ressortir la tête de l’eau. On m’a tendu la main, maintenant c’est à moi de rebondir ! »

Je rejoins Lazare

Maison de Bruxelles

12

Femmes

10

Hommes

Vous pouvez contacter directement les responsables de la maison

ALICIA ET JERÔME HERINCKX

bruxelles@lazarebelgique.eu
Rue Charles de Buck 30
1040 Etterbeek
06 98 57 95 29