Lazare je prends ça comme un cadeau

En 2015 j’ai perdu mon boulot et je n’ai pas touché le RSA suite à des problèmes administratifs, je me suis très vite retrouvé à la rue. C’est mon ami Fredo avec qui j’ai squatté sous un pont pendant un an qui m’a fait connaître Lazare. Je suis devenu ami avec Domitille et Timothée, les responsables de la maison de Nantes en les aidant à déménager et je venais souvent aux repas de l’amitié de Lazare.

Loïc m’a ensuite proposé d’être bénévole à Hiver Solidaire l’hiver dernier. C’est là que j’ai rencontré Maximilien, directeur de plusieurs magasins de la région et qui nous avait offert toutes les décorations de Noël du réveillon. Je lui avais dit que s’il avait un inventaire à faire, j’étais disponible. Avec la fin d’Hiver Solidaire j’ai traversé une dépression pendant deux mois et Loïc m’a croisé un jour dans la rue totalement diminué physiquement. Grâce à lui j’ai repris contact avec Lazare, je me suis mis en règle pour toucher à nouveau le RSA fin août. Au début je regardais les restaurants mais je n’osais pas y aller, je me disais que j’allais me faire jeter. J’étais comme dans un couloir dont je n’osais pas sortir. Et puis je me suis souvenu que j’avais mon RSA dans ma poche et je me suis payé un restau pour la première fois depuis très longtemps. Je vais avoir un boulot grâce à Maximilien et je m’installe aujourd’hui à Lazare !

L’histoire recommence toujours et la vie revient à 52 ans. Lazare je prends ça comme un cadeau, une dernière mission : je serai un peu accueilli / accueillant. Je vais enfin pouvoir me poser, prendre du temps pour moi. C est aujourd’hui le premier jour de ma neuvième vie !

Fred avec Michou, son coloc
Je rejoins Lazare

Maison de Bruxelles

12

Femmes

10

Hommes

Vous pouvez contacter directement les responsables de la maison

ALICIA ET JERÔME HERINCKX

bruxelles@lazarebelgique.eu
Rue Charles de Buck 30
1040 Etterbeek
06 98 57 95 29